« Prie avec des juifs et travaille avec des goyim »

restaurant-luxe
Petite note qui a pour titre ce que l’on m’a répété depuis des années…
Il y a moins d’une heure, mon entreprise a décidé de ne pas collaborer avec une petite structure que j’avais « privilégié » parce qu’entre nous ses dirigeants nous paraissaient compétents (et qu’en plus pour moi ils étaient 100% yid).

Petit projet certes mais en ces temps de vaches maigres, pénétrer un grand compte, ça aurait dû normalement les motiver à une rigueur de circonstance…Que nenni ! Entre les retards aux rendez-vous, les dossiers bâclés (avec hénaurmes fôtes d’aurtograffes), les négociations dignes d’une parodie limite antisémite des années 80 à côté de laquelle « La vérité Si Je Mens 1 » est un documentaire d’une soirée Théma d’Arte, je dois bien admettre que la sentence de mes supérieurs est juste: on ne fera pas affaire ensemble…On va leur préférer un bonne petite agence, sérieuse, efficace, humble, un chouia plus chère ..mais avec la tranquillité de l’esprit. Et 100% pur porc. Lire la suite

Publicités

C’est quoi être juif ? Petit cas pratique…

BresilBillet express:  C’est quoi être juif ? Petit échantillon qui date d’il y a quelques minutes…

Après des années de demande, après une sélection sévère, après un lobbying de malade, vous recevez ce mail

De : XXXXX
Envoyé : jeudi 13 décembre 2012 18:43
À : Mise En trentaine
Cc : Tous un paquet de beau monde
Objet : Inscription au séminaire Managers
Importance : Haute

Bonjour [Mise en Trentaine],

Nous avons le plaisir de vous annoncer que vous avez été sélectionné pour participer au séminaire Managers de l’école du Management [de ma Grosse Boite].

Les principaux objectifs de ce séminaire visent à vous permettre d’approfondir et d’améliorer les compétences du management d’équipe, de la gestion et du développement d’une entreprise dans un environnement multiculturel et international, notamment à partir du référentiel de compétences managériales de [Ma Grosse Boite].

Ce séminaire se déroulera  en résidentiel du 17 au 26 septembre 2013, au Brésil.

 Vous recevrez dans les prochains jours une confirmation de cette inscription de la part de la Direction de la Formation du groupe [de ma Grosse Boite].  

Nous restons également à votre disposition pour toute question relative à ce stage d’excellence qui constitue une étape importante du développement dans le groupe.

Bien cordialement,

XXXX

Adjoint DRH Groupe – Gestion des cadres

Youhoooo !!!!  Brajil !!!!  Foutchebôl, tidjamé samba, capoiera, Copacabanna, 11 jours tout frais payé au soleil d’Ipanéma ou de Rio de Janeiro…

Puis ce sera super pour ma carrière, mon CV , toussa, toussa… (donc là pour 99,98% de la population mondiale il faudrait être carrément content de la nouvelle.)

Sauf que, réflexe, réflexe même de MALADE, de GROS MALADE, de PSYCHOPATHE : Septembre ? Septembre ?

Lire la suite

‘Fame’ ou Flamme ? Quand le feu est de paille ou de joie

« flameOui, oui ma grand-mère descendait dans la cave tous les vendredis soirs pour allumer en silence deux veilleuses ».

Voilà a peu de choses de près comment les descendants de marranes en Espagne ou en Amérique du Sud évoquent le débris de judaïsme qui a subsisté jusqu’à aujourd’hui dans le cœur de ces juifs contraint de cacher leur foi depuis les sombres heures de l’Inquisition.

Une flamme. Discrète. Mais pour laquelle tant de risques sont pris et qui perdure depuis six siècles.

Il y a quelques décennies de cela,  Andy Wahrol, l’oracle underground, prédisait: « Tout le monde aura son quart d’heure de célébrité » tandis que se préparait à Broadway la comédie musicale ‘Fame’ dont nous connaissons tous la musique phare qui disait entre autre:

« fameBaby, look at me  And tell me what you see
You ain’t seen the best of me yet.
Give me time, I’ll make you forget the rest.
[..]Don’t you know who I am?

Remember my name. Fame!
I’m gonna live forever
I’m gonna learn how to fly–high!

I feel it comin’ together
People will see me and cry. Fame!
I’m gonna make it to heaven
Light up the sky like a flame. Fame!
I’m gonna live forever
Baby, remember my name
Remember, remember, ... »

Des décibels, de l’énergie, de l’exaltation, des palpitations, de l’enthousiasme communicatif. Fame  ou Flash Dance, même époque, mêmes valeurs, mêmes impulsions de bâtir un monde sur la célébrité juvénile éclatante et bruyante. Fugace comme l’éclair d’un Flash aussi – au grand désespoir de ceux qui y ont voué corps et âmes. Car comme le grand Charles Aznavour le rappelle souvent (Alzheimer faisant désormais de l’ombre à son fidèle imprésario de toujours Léon Sayan) aux naïfs participants de télé-crochet sauce The Voice:

 » Le plus difficile  ce n’est pas de réussir, c’est de durer« 

Lire la suite

Ne pas oublier mais ne pas y penser

Gorge nouée. Le réveil. La conscience qui revient petit à petit. La mémoire aussi. Myriam. Gabriel. Aryeh. Jonathan. Ce n’était pas un cauchemar.
Les enfants sont préparés. Habillés. Grognons comme chaque matin. Et si c’était le dernier ? Non, non, surtout ne pas y penser.

Alors on les embrasse. On les aime tellement. C’est notre vie. Avec son conjoint, il y a  des lourds silences ce matin. Des non-dits, des regards pesants. La peur. Non, non, surtout ne pas y penser.

On les place dans la voiture. Pas de musique cette fois. Et surtout pas d’infos. On est absent. Absorbé par l’énormité du drame. Écrasé par la haine et les envies de meurtres. Au feu rouge, petits regards dans le rétroviseur. Micro-instants de tendresse. Leur sourire. Ou essayer. On est bientôt arrivé. Cars de policiers. Gardiens de la paix armés lourdement. Zone « sécurisée » avec barricades. Agents en civils s’activant au talkie-walkie. Pour éviter quoi ? Pour éviter qui ?

Non, non, surtout ne pas y penser.

Le 20 mars 2012, en France,  rentrée des classes à l’école juive…

Sans haine, la paix est possible !

Hier soir, j’ai commencé  « Les juifs d’Afrique du Nord – de Didon à De Gaulle » de Sarah Taieb-Carlen. Au détour des premières pages, j’ai eu une révélation disons typographique.
Je m’explique. Cet ouvrage, préfacé par l’ex-Grand Rabbin de France Rav Joseph Haïm Sitruck, relate l’épopée des populations juives présentes sur le bassin méditerranéen et plus spécialement sur ce qui allait devenir le Maghreb (Maroc, Algérie, Tunisie) depuis l’Antiquité et jusqu’après les conquêtes arabes au 8e siècle.
Et là, tout à coup, l’illumination ! Lire la suite

« Tout le monde a raison »…sauf celui qui s’y oppose !

Nous vivons une époque formidable. Ardisson n’avait pas tort en intitulant l’émission de la decennie passée « Tout le Monde En parle« . Mais il était encore en deçà du vrai slogan que le publicitaire talentueux qu’il fût aurait dû populariser. Car, à la vérité, nous sommes dans une société où la perception du régime démocratique laisse à penser que, puisque tout le monde peut s’exprimer, alors tout le monde à raison. Vraiment. Non pas que plus personne n’a tort. Ce serait trop beau. Mais plutôt que plus personne n’ose jeter aux ordures les « opinions » scandaleuses et les déviances dangereuses en ayant l’outrecuidance de les nommer comme telles.  Le courage s’est dissous dans le consensus mou. Oui tout le monde peut dire ce qu’il veut et sa parole a même valeur que n’importe quelle autre. Tout est dans tout; la bêtise comme l’intelligence, l’opinion personnelle comme la réalité objective, le mensonge comme la vérité;  et rien ni personne ne peut s’y opposer au risque d’apparaître comme un censeur fasciste ou un ennemi de la Liberté chérie. Splendide paradoxe : la « libre parole » parvient à neutraliser tout discours éclairé; le « bruit » étouffant la pure mélodie; et la chahut des élèves annihilant la leçon du maître. Victoire par KO. J’exagère à plein tube, vous pensez, n’est-ce pas ?

Alors pour illustrer cette orientation que j’estime continentale, voici un exemple qui s’est déroulé la semaine dernière, le 22 aout, sur les ondes de Sud Radio et qui est symptomatique je pense, de la tendance qui sape notre société européenne depuis l’invasion du « politiquement correct » il y a 30 ans.

De quoi s’agit-il ?

Lire la suite

C’est idiome !

Ma belle-sœur a partagé récemment la petite aventure qu’il lui est arrivé la semaine dernière avec ses collègues goyot au travail. C’est arrivé au moins une fois à n’importe quel juif évoluant parmi ceux qui ne le sont pas.

Elle mangeait son sandwich avec ses collègues quand tout à coup l’une d’entre elle a manqué de s’étouffer avec le sien. Lire la suite

La tentation du juif éclairé

Lorsqu’on se réveille sur son judaïsme, comme moi, bien tard et qu’il faille alors entamer un ‘rattrapage’ asymptotique, il est un écueil qu’il faut absolument éviter si l’on souhaite conserver son esprit ouvert et éviter de l’obstruer par un illusoire orgueil. C’est ce que j’appellerai la tentation du juif éclairé. Lire la suite

Parano moi?

Alors voila, Marine Le Pen vient d’être élue et un cadre du Front National, qui n’est pas repris dans le nouveau bureau, hurle au scandale: Farid Smahi, petit frontiste qui réalise alors avoir perdu 15 ans de sa vie, dénonce ce qu ‘est le nouveau Front National: une machine anti-musulman dirigée par…les sionistes ! Le même FN, dont le Président, enlaçait affectueusement Saddam Hussein à la veille de la première guerre du Golfe, « comprenant » à défaut de justifier le recours au bombardement d’Israël par des Scuds. Ce même FN qui jusqu’à récemment estimait criminel, que l’on ait à ce point monté en épingle cette petite histoire de « point de détail ». Encore une diabolisation fomentée par l’establishment internationaliste des banques et des synagogues…Mr Smahi a donc bien raison de hurler: quel est donc ce FN qui ne dirigerait donc plus sa haine vers les juifs ? Lire la suite

Et votre judaïsme, c’est du Full-HD en zone (dé)groupée ?

Il m’est arrivé une fois d’être chez des amis qui venaient d’installer un tout nouvel écran plat Full-HD (1080p) de…165 cm de diagonale.

Une prouesse esthétique et technologique, surtout à l’époque.

Avec cet type d’engin, et surtout au prix que cela coûte, on s’attend à en avoir pleins les yeux. Lire la suite

Baguette de pain et Croissant français tragiquement explosifs…

Aujourd’hui 29 janvier, nous évoquerons deux évènements qui se sont déroulés à cette date.

1992 : Georges Habache, dirigeant du FPLP, branche dure de l’OLP, est hospitalisé à Paris, après ‘rapatriement’ par un avion gouvernemental français . Georgina Dufoix y perdra son poste de conseiller de l’Élysée et de présidente de la Croix-Rouge française.

2007 : Attentat d’Eilat – 3 civils Israéliens sont tués dans un attentat palestinien dans une boulangerie juive. Les victimes sont Ami Elmaleh z »l, 32 ans, marié et père de deux enfants, Michael Ben Saadoun z »l, 26 ans, marié et père d’un bébé, et Israël Samolia z »l, 26 ans, immigrant d’origine péruvienne. Lire la suite

Le Pourim de Saragosse

Depuis ma plus tendre enfance, j’ai toujours entendu ma grand-mère me raconter que sa famille était illustre et qu’elle descendait d’une communauté juive d’Espagne, de Saragosse très exactement, qui avait échappé à un massacre grâce à l’intervention mystique et miraculeuse du prophète Élie en personne.

Depuis, les descendants des habitants de cette ville, qui allaient depuis s’appeler les Saragosti, célèbrent un Pourim pour se remémorer cet évènement.

Lire la suite

Le secret millénaire de la Paix des Ménages

On raconte qu’à l’époque du Grand Sanhédrin ( il y a 2000 ans environ) un maître enseignait à ses disciples les règles du mariage et de la vie à deux (à étudier dans les Traités Kiddoushin, Kétoubot et Nidda entre autres pour les plus curieux).

Une de ses sentences fût dit-on: Lire la suite

L’absence du Juif grolandais…

Si d’aventure un Juif français a maille à partir avec un voisin par exemple alors qu’il s’estime dans son droit, qu’une plainte est déposée et que l’histoire s’envenime; soyez certains que les termes  » et en plus c’est un Juif! », « encore un coup des Juifs », « ils se croient tout permis chez nous » ou tout autres joyeusetés du même genre seront proférées – alors même que le Juif est dans son droit le plus strict.

Il m’est personnellement arrivé à maintes reprises où j’ai dû ronger mon frein et serrer les dents afin de ne pas empirer une situation dans laquelle j’étais victime – au seul motif que je ne voulais pas que l’agresseur en profite pour proférer des insultes sur ma croyance. Lire la suite

Albert Camus et Israël

Un court extrait d’un discours d’Albert Camus, datant du 22 janvier 1958, qui n’a hélas pas perdu de son actualité.

Impressionnant de force, de concision, de vérité.

 

A télécharger ICI.

Voici aussi ce qu’il écrivait au sujet des juifs – et qui a aujourd’hui toujours hélas un sombre écho:

« On est toujours sûr de tomber, au hasard des journées, sur un Français, souvent intelligent par ailleurs, et qui vous dit que les Juifs exagèrent vraiment. Naturellement, ce Français a un ami juif qui, lui, du moins’ Quant aux millions de Juifs qui ont été torturés et brûlés, l’interlocuteur n’approuve pas ces façons, loin de là. Simplement, il trouve que les Juifs exagèrent et qu’ils ont tort de se soutenir les uns les autres, même si cette solidarité leur a été enseignée par le camp de concentration. »

Albert Camus, « La Contagion », Combat, 10 mai 1947, repris dans Michel Winock, La France et les Juifs de 1789 à nos jours, Seuil, 2004, p. 285

%d blogueurs aiment cette page :