La croisée des chemins dans les pays arabes

J’évoquai il y a trois jours l’application d’un modèle mathématique pour démonter la propagande anti-israélienne. Je me suis aujourd’hui amusé à utiliser une autre modélisation, tout aussi classique, pour estimer une issue possible aux évènements qui perturbent le monde arabe.
Lire la suite

Publicités

Grâce à Vista, j’ai découvert Ubuntu. Merci qui ?

Il y a environ 2 ans je cassai ma tirelire pour offrir à mon foyer un portable dernier cri, écran de 17 pouces, clavier ergonomique avec pavé numérique, pléthore d’applications embarquées…Son seul défaut pensai-je à l’époque était que ce n’était pas un Mac ( puisque jusqu’à aujourd’hui je n’ai pas encore gagné à Euromillions).

Erreur. Il avait un autre défaut. Énorme. Gigantesque. Fatal… Lire la suite

Sionistan

Lu depuis quelques jours sur des sites nauséeux de fascistes et d’islamistes :

On savait depuis quelques temps que ces médiocres avaient rebaptisé l’Etat d’Israel en « Entité Sioniste« . Lire la suite

Des élus qui nous ressemblent?

Vu dans un quotidien gratuit,  dans le métro ce matin, « à quand des élus qui nous ressemblent » ?
Même questionnement chez certain parti politique comme ici il y a déjà un an.

La crise que traverse les dictatures arabes depuis quelques semaines nous renvoie, à nous autres démocrates européens, de curieuses questions existentielles. Et notamment celle de la fameuse représentativité. Vieux débat, vielles rengaines. Souvenez vous de l’agitation qu’avait provoqué Jean-Marie Le Pen, sous le règne de Mitterand, lorsqu’était évoqué le recours au scrutin proportionnel.

Après tout, n’est ce pas normal qu’un parti qui fait 15% des suffrages à chaque élection se voit gratifié de 15% des sièges à l’Assemblée Nationale, ou au Sénat ? Lire la suite

Mike Brandt, Khomeiny et Ben Laden. Cherchez l’intrus…

Aujourd’hui 1er février 2010, Mike Brandt aurait eu 63 ans. Il a fait pleurer la France (et les françaises) par ses chansons puissantes et sa voix de miel. Sa disparition tragique fera encore couler beaucoup de larmes. Lire la suite

L’imam de Drancy est un renégat: ils parlent aux Juifs !

Un article du Monde aujourd’hui où l’imam de Drancy raconte son dépôt de plainte après que quelques 80 personnes aient pénétrées dans sa mosquée en le menaçant d’une véritable fatwa.

Son crime? Petit jeu de questions-réponses:

  • Il a tissé des liens avec des mouvements nazislamistes? Non
  • Il a proféré des discours antisémites ? Non
  • Il crache sur la France? Non
  • Il a menacé les « musulmans modérés » de cesser de l’être et de devenir enfin extrémistes? Non
  • Il a insulté Allah ou Mahomet? Non

Alors ? Lire la suite

SCRABBLE: civiles et cibles (I)

Aujourd’hui 27 janvier.

Il y a 8 ans exactement, en 2002, une étudiante palestinienne se faisait sauter avec les explosifs qu’elle transportait dans une rue commerçante du centre de Jérusalem, tuant et blessant de nombreux passants; c’est le premier attentat commis par une femme kamikaze en Israël. Et pas le dernier.

Sans doute une littéraire. Je veux dire l’étudiante. Une adepte du SCRABBLE pour qui « Cibles » et « Civiles » est une bonne combinaison. Lire la suite

L’absence du Juif grolandais…

Si d’aventure un Juif français a maille à partir avec un voisin par exemple alors qu’il s’estime dans son droit, qu’une plainte est déposée et que l’histoire s’envenime; soyez certains que les termes  » et en plus c’est un Juif! », « encore un coup des Juifs », « ils se croient tout permis chez nous » ou tout autres joyeusetés du même genre seront proférées – alors même que le Juif est dans son droit le plus strict.

Il m’est personnellement arrivé à maintes reprises où j’ai dû ronger mon frein et serrer les dents afin de ne pas empirer une situation dans laquelle j’étais victime – au seul motif que je ne voulais pas que l’agresseur en profite pour proférer des insultes sur ma croyance. Lire la suite

Dans cette tribu, il y a trop de chefs et pas assez d’indiens

Le titre de cette note est un doux euphémisme car je souhaite partager exactement l’inverse:
Dans l’off-shorisation des ressources informatiques, il y a beaucoup de chefs et beaucoup trop d’indiens.
Dans le cas qui m’importe, il s’agit de prestataires Indiens (venant d’Inde donc).
Décision a été prise il y a quelques années de réduire à néant la prestation locale (entendez-franco-européenne) et d’investir massivement dans les sociétés de services Indiennes (celles du Maghreb étant jugée trop peu qualifiée, celle d’Israël n’étant même pas évaluées – pourquoi? mystère…).
Les coûts sont certes TRÈS interessant : jusqu’à quatre fois moins cher. Lire la suite

Riche comme un garagiste

Suite à mon contrôle technique, je dois:

  • Changer mes deux pneus avant
  • Changer mes plaquettes de freins
  • Changer le silencieux de mon pot d’échappement

Je précise que j’ai un Peugeot 206 qui a 8 ans, que comme tout bon parisien, je n’utilise ma voiture que le dimanche après-midi (et encore), que j’ai une conduite souple et sûre, que je conduis  » à l’ingénieur » pour minimiser les dégagements de CO2 (i.e. en montant les vitesses tous les 10km/h, en utilisant le point mort pour profiter de l’accélération et en privilégiant le frein moteur au frein mécanique) et enfin que je fais moins de 7500 km/an…

Lire la suite

Web 2.0 à travers l’histoire

No comment 😉

Pris de l’excellent blog de Vidberg (http://vidberg.blog.lemonde.fr/) Lire la suite

L’illogique budgétaire

Une petite note rapide sur ce qui m’apparaîtra pour longtemps encore comme incompréhensible.

Tout département, toute direction, tout groupe doit gérer un budget annuel pour réaliser ses objectifs.

Ce qui est étonnant c’est le rush de décembre pour « cramer » le budget qui éventuellement reste au fond du porte-monnaie. L’idée – ou plutôt la crainte- est que pour la prochaine année (surtout en ces temps de crises), les capacités budgétaires soient moindres ou pire, que les montants qui restent ne soient pas totalement dépensés et que donc on les …rende !

C’est bizarre, parce que pour moi s’il reste de l’argent tant mieux pour la boîte. Mais non en fait cela peut être mal, très mal perçus, car:

  • Première raison (à la limite compréhensible) c’est que la somme du budget qui a été réservé dans le budget, n’a pas été placé. Il y a donc un manque à gagner voire pire: l’argent a peut-être été emprunté et l’entreprise paie des intérêts sur une somme dont au final elle n’a pas besoin. Certes. Mais cela justifie-t-il de sacrifier cet argent inutilement ?
  • Cela prouve aussi que le manager ne sait pas gérer correctement son budget (ou qu’il a des talents de négociateur qu’on ne lui demande PAS d’exercer…)
  • Que s’il n’a pas atteint un des nombreux objectifs inatteignable, c’est peut-être parce qu’il n’a pas engagé les dépenses qu’il fallait
  • C’est aussi qu’il a très mal géré son ‘forecast’, c’est-à-dire que l’année passée il a mal évaluer ses besoins budgétaires

Bref, c’est mal.

Alors, autour du 10 décembre c’est la Foire aux contrats non négociés, aux prestations ponctuelles déjà obsolètes, aux études théoriques inapplicables, aux achats de livres que personne ne lira.

J’ai bien conscience qu’une logique comptable est derrière tout ça.

Mais au fond, entre nous, c’est quand même sacrément débile…

Le Civisme version Bus RATP

Je ne sais pas si vous avez remarqué mais désormais la RATP a trouvé un moyen infaillible pour s’assurer que tous les usagers de ses bus valident en effet leurs tickets.

Vu depuis deux jours sur la ligne 244 et 32 : la conducteur, ayant subrepticement découvert le présumé délinquant qui a omis de composter son ticket, appuie sur un bouton et là, venu de nulle part, en Dolby Surround 7.1 HTX by Lucas Film , une voix féminine vous rappelle, à vous aimables voyageurs, qu’il  faut composter son ticket !

Alléluia, mes frères ! Lire la suite

La mise en trentaine…

On parle souvent de mise en quarantaine ces derniers temps.

D’abord depuis la panique inter-galactique de la grippe A (ou cha-chien-nain-nain pour reprendre l’abréviation de Mlle Roumanoff).

Ensuite, parce que l’approche de la quarantaine semble être un cap difficile a passer pour un homme. Pas forcement l’urbain, moderne, épanoui et ouvert sur le monde. Même pour le petit provincial, bien  casé au chaud et au son de sa bûche crépitante dans la cheminée.

D’ailleurs l’Histoire ne cesse de ressasser l’agonie de certains personnage qui jamais Ô grand jamais n’ont pu atteindre cet âge fatidique (dont un acrobate de 33 ans qui fait parler de lui depuis 2000 ans… oh ça va, je rigole, c’est la famille, j’ai le droit !).

Non vraiment, être dans la trentaine aujourd’hui c’est vraiment l’aventure ultime.

Y a t il des facteurs aggravants?

Certes et pour changer je prendrai mon exemple: vieux avant l’âge, papa banlieusard heureux mais loin d’être rassasié, mari aimant et aimé mais qui sait que rien n’est jamais acquis, contrarié en permanence par ce qui semble être mon destin,  j’avance l’élément suprême qui achèvera mon tableau clinique:

Je suis juif et j’aimerais profondément le devenir.

C’est grave docteur ?

 

%d blogueurs aiment cette page :