Pâques, Man !

Une petite note sur ce qui m’est arrivé de symptomatique tout à l’heure. Dans le billet précédent je me moquais gentiment des tarifs hallucinant pratiqués par nos voyagistes pour Pessah’ (et j’étais encore loin du compte, puisque le Méridien Eilat vous propose 9 nuits en demi pension pour ‘seulement ‘ -sic-  2390€ par personne…)

En début de soirée, je me suis retrouvé dans une banlieue très populaire à la Porte de Paris où justement une boutique casher du nom d’un incontournable de la distribution s’est récemment installé. J’en ai profité puisque j’avais quelques petites courses à faire notamment des fromages en portions pour enfants, à 2€49 l’unité.
J’en prends trois boîtes.

Je passe en caisse, et là le prix affiché à l’écran  est de 5€67 l’une.
Je signale immédiatement l’erreur:

– pardon mais le prix affiché est de 2€49
– (mine surprise puis rouge de colère de la caissière-tenancière) Fatoumatah !!! Tu n’as pas encore mis les nouveaux prix sur les portions !!!! J’ai un client là !!!!
– C’est une sacrée culbute dites-donc … de 2€49 à 5€67  ( +123% !!!)
– Ah bah oui mais ceux-là sont casher lePessah’
– Mouais…je vous rappelle qu’ils le sont toute l’année…
– Ouais ben c’est Pâques ! Et puis détendez-vous, je vous compte le prix normal (lapsus authentique)….

Pour celles et ceux qui doutent, voila une photo de ma facture avec la régul’ qui m’a mine de rien fait économisé  10€ en quelques instants :

Franchement, je suis chaque fois choqué par la violence de ceux qui traitent nos commerçants de voleurs quand vient la fête de Pessah’.
Mais ce serait aussi bien naïf de ma part de ne pas réaliser que les règles d’un commerce équitable sont encore moins respectées lorsque vient la Pâque juive…
Les prix explosent depuis plus de 20 ans sans que rien ni personne ne puisse y changer quoique ce soit.

« Ouais ben c’est Pâques  » résonne encore dans ma tête. Ah bon, vraiment ? Parle-t-on bien de ces 8 petits jours qui doivent venir commémorer notre sortie d’Égypte, notre libération du joug de l’esclavage, notre naissance en tant que Peuple ?

« Ouais ben c’est Pâques « , et cela justifierait-il que nous autres consommateurs achetions autant de victuailles aussi inutiles qu’hors de prix ? Ne peut-on pas juste consommer normalement pendant cette semaine ? Y-a-t’il un onzième commandement d’acheter 6 croquants a 11€ et 200 grammes de pâtes casher lepessah’ à presque 7 € ? Survivrons-nous si nous n’achetons pas 400€ de viandes (j’ai fait le calcul, les gars doivent s’envoyer des merguez au petit-déjeuner, c’est pas possible autrement) ?

« Ouais ben c’est Pâques « , et c’est surtout pour ça que quand viendra la vraie mitsvah – elle – de donner aux indigents de quoi passer des fêtes dignement, nous mégoterons et pinaillerons en rabâchant les vieux poncifs stériles et venimeux : du « moi j’ai plus confiance dans tous ces organismes. Où va l’argent hein ? », à « ben quoi 52 € ça suffit non! Attends je suis pas Rotschild, moi, avec tous ces frais en plus »…

Je crois qu’on a tous des tonnes d’histoires à raconter sur cette réalité scandaleuse que l’on va revivre (et provoquer) comme chaque année.

A quand la libération de notre pouvoir d’achat pascal et enfin contredire mon slogan « à Pâques, tu râques » ?

PS: celui qui trouverait que Michel-Edouard Leclerc a une maman juive est instamment prié d’en informer l’intéressé. C’est le sauvetage de toute une communauté dont il s’agit !  ;-)

PPS: la photo est volontairement floue pour ne pas que l’on puisse identifier (j’espère) l’enseigne dont je parle. Pourquoi stigmatiser un commerçant alors que cela m’étonnerait fort que les concurrents soient plus clément ?

PPPS: On m’indique via ma page sur FaceBook que les commerçants augmentent les prix car leurs fournisseurs font de mêmes à cette période. Mieux on m’a tenu hier un discours des plus culottés: c’est grâce au chiffre d’affaire de Pâques que nos commerçants peuvent tenir toute l’année et nous proposer des produits bons marchés (sans rire)…Alors je rectifie: c’est toute la chaîne alimentaire du casher qui est à revoir. D’urgence…

À propos trente-trois
Papa encore trentenaire, contrarié et jamais contrariant, je souhaite pouvoir dégager suffisamment de temps pour pouvoir aborder tous les sujets qui me questionnent, m'interrogent et me révoltent (car oui, camarade, ça me révolte). Conscient que cette description est pour le moment inintéressante, je vous engage à œuvrer dans les commentaires qui vont suivre pour en savoir plus...

12 Responses to Pâques, Man !

  1. FLOREA dit :

    Pour Ca -trés-sher le Pessah aucun aliment ne doit être levé ! SAUF LES PRIX ! car à la sortie d’Egypte ils n’ont pas eu le temps de faire lever le pain, mais apparemment ils ont laissé les étiquettes avec le prix dessus ! du coup, entre la conversion (lol) et l’inflation, eh bien … tous les ans à la même époque , certains prient, d’autres prix !

  2. K.Acher dit :

    Al tikra cacher ela très cher!
    Sera publié sur le site!

    • K.Acher dit :

      Nous avons quand même noté que sur une référence, un fromage en portion X (publicité non permise) les prix n’ont pas bougé ni à Hypercacher, ni chez Eden Cash, ni Family Kash.
      A notre grand étonnement, il est vrai.
      Nous nous refusons pour l’instant d’aborder le cacher sous l’angle des prix, car ce serait un travail de référencage trop lourd pour notre petite structure. Avez vous d’autres témoignages?

  3. David Jarach dit :

    Chaque fois que je fais les courses de pessah, je suis malade à la vision du ticket de caisse.
    Cette année, on fera tout nous même à la maison à base de produits frais ou de produits cacher lepessah toute l’année (et que j’ai déjà stockés avant l’inévitable hausse).
    Et ce qu’on ne peut pas faire soi même, on s’en passera pendant 8 jours.
    Ma grande râlera peut-être, tant pis… Elle comprendra plus tard…

    Cette année aussi, crise oblige, moins de viande, plus de poisson et d’oeufs…
    Et heureusement que yom tov tombe pendant chabbat : c’est autant de gros repas de fête économisés.

    Mon objectif : ne pas dépenser plus pessah que pour souccot…

  4. kasher dit :

    Salut, je vois que tu parles d’un sujet qui me tiens à coeur et que je t’avais évoqué dans un de mes commentaires.

    Les abus de cette mafia dans le cacher c’est lamentable, à quand une révolte
    comme en israel des consommateurs de produits cacher.

    Désolé de ce que je vais dire mais y’en à marre de se faire pigeonner, le ticket semble venir de
    chez modéré je le reconnais.

    il y’a des commandements de la thora sur l’honetteté dans le commerce et aussi sur le profit
    qu’on peut faire des aliments vendus.

  5. K.Acher dit :

    Une petite visite chez Eden Cash etr Hypercacher nous a surpris: nous avions relevé les prix du minicream makabi il y a un mois, pour répondre à un courrier.
    Les prix, à 2.15 et 2.39 € n’ont pas bougé pour Pessa’h!!

  6. Yona Ghertman dit :

    J’ai raconté ta petite histoire lors d’une drasha ce Shabbat, les gens ont beaucoup apprécié. Je l’ai rapporté en rapport avec le premier Rachi de la parasha Tsav, je te laisse trouver le lien😉

  7. Sophie Taïeb dit :

    J’ai halluciné mercredi chez Nani : une boule de pâte d’amandes roulée dans les pignons : 3,50. Un paquet de caques, 100 francs. Oui à ce prix là je compte en francs.
    Perso, pendant pessah, je crois que je vais manger des oeufs des légumes et du saumon fumé. Dukan plutôt que Dukon en fait…

  8. Mikaël Korngold dit :

    Au delà de ce commerçant-voleur, ce qui est terrible se sont ces familles qui n’ont pas toujours les moyens de boucler les fins de mois. Quand arrive Pessah, c’est la galère pour eux. OK, je sais, il y a des organismes pour aider…mais toutes ces familles n’osent pas forcément en faire la demande…j’en connais ! Navrant ;(

  9. SIMONY Yves dit :

    Félicitations pour le fond comme pour la forme. Si j’en crois ce que vous m’en dites, nous avons eu la chance mutuelle de nous « rencontrer » à une (certaine) époque. Je lis tout ceci et… je m’en félicite !

  10. Attlane dit :

    Faites attention a votre ticket de caisse , dimanche encore à [modéré] , la caissière m a comptée trois paquets de parguits au lieu de deux , soit 13 80 de plus … Il y a un mois c était des éponges à plus de trois euros qu on m avait comptée. En double … Faites passer le message [ modéré ] Prévenez les personnes âgées autour de vous , dimanche j ai fait passée le message dans le magasin et la caissière s est empressée de me rembourser !

  11. Ping : Maldonne de Pessah’ | Mise en Trentaine...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :