L’absence du Temple, entre Traumatisme et Espoir

Poussin-Destruction-TempleLa destruction du Beth Hamikdach (le Temple de Jérusalem) reste un événement parmi les plus dramatiques de l’Histoire Juive. Si dans un précédent billet, il était fait mention des conséquences encore tangibles de ce désastre, au travers de nos gestes quotidiens, j’aimerais cette fois évoquer la Chute de Jérusalem avec le Dr Philippe AÏM, que les lecteurs du blog connaissent déjà, puisque nous avions déjà commis ensemble un entretien passionnant il y a quelques mois de cela.

Une fois n’est pas coutume donc, et face au réel traumatisme que ces événements ont provoqués dans l’inconscient collectif du Peuple Juif,  je vous propose un second dialogue au travers de cette date fatidique qui allait bouleverser l’existence de notre Nation jusqu’à aujourd’hui et paradoxalement positionner les Juifs du monde entier dans l’attente formidable des temps messianiques, ceux qui verront le 3e Temple rebâti et le Culte obtenir enfin droit de Cité.

Lire la suite

Publicités

En Galout, trois semaines durent une vie entière…

Alain Delon fixant Jean-Claude Brialy, tous deux jeunes fringuant dragons dans le nanar rose bonbon « Christine » avec Romy Schneider, lui explique comment avec sa maîtresse – une femme mariée évidemment, Vive la France ! – , au début de leur passion qui s’étiole à présent, « six mois passaient comme une semaine alors qu’aujourd’hui une semaine est aussi longue que six mois« . La bagatelle est toujours plus charmante pour décrire ce qu’Einstein et ses confrères mettront encore quelques décennies à modéliser de manière plus indigeste. Oui le temps, relatif comme tout le reste, c’est d’abord ce qu’on en fait. Ou ce que l’on en subit: se faire plomber une carie peut sembler durer des heures tandis que passer une bonne nuit de 8 heures dans un lit moelleux ne durerait que le temps d’un rêve (Cf. Inception pour les plus incrédules).
Mais même au sein du calendrier juif, la perception du temps peut-être décorrélée de sa durée réelle.
L’exemple le plus célèbre reste celui de Jacob:

« Jacob servit, pour obtenir Rachel, sept années et elles furent à ses yeux comme quelques jours, tant il l’aimait. »(Ber, 29-20)

Il y a, cependant, aussi un autre évènement dont j’aimerais vous parler, et qui à la réflexion  mérite amplement de figurer dans cette problématique de perception ressentie vs. la durée réelle.
Lire la suite

Flavius Joseph, traître ou héros ?

[Ce post est un peu confus et trop long, et il manque pas mal de réferences, je dois y revenir dès que j’aurai le temps]

J’ai envie depuis fort longtemps d’évoquer le cas ou plutôt l’Affaire Flavius Joseph.

Entre le 17 Tammouz et le 9 Av (période de 3 semaines appelées  Ben Hametsarim), j’ai relu « La Guerre des Juifs contre les Romains  » de Flavius Joseph donc.

Et j’aimerais centrer ce billet sur l’épreuve à jamais traumatisante pour le Peuple Juif que sera la destruction du deuxième Temple de Jérusalem, le Beth Hamiqdach, à la lumière du récit Talmudique et du témoignage de Josèphe.
Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :