Lune de miel & hypermarché

L’approche de la fête de Chavouot nous rappelle que l’on célèbre les épousailles entre le peuple d’Israël et Dieu. La Tradition séfarade, au moment de l’ouverture du Hékhal (arche), impose même la lecture de la « kétouba » qui est le contrat de mariage que chaque couple juif possède depuis le jour fatidique où les deux inconscients se sont dit « oui ». En réalité, en h’outs laarets (en dehors d’Israël) où 2 jours de fêtes sont consacrées à cette fête, on lit même 2 kétouvot.
Le premier jour pour associer Dieu, le marié, aux Enfants d’Israël, la future épouse. Et le lendemain pour unir cette fois-ci le peuple hébreu, l’homme, à la Torah, représentant la femme.
Une sorte de ménage à trois qui à été officialisé ce fameux 6 Sivan, en l’an 2448 après la Création, devant 600 000 hommes soit environ 4 millions d’individus (femmes, enfants et vieillards compris).
C’est aussi  normalement le début de la Lune de Miel même s’il serait judicieux de remplacer le nectar de Rosh Hashana par un Cheesecake de circonstance. Lire la suite

Publicités

Le secret millénaire de la Paix des Ménages

On raconte qu’à l’époque du Grand Sanhédrin ( il y a 2000 ans environ) un maître enseignait à ses disciples les règles du mariage et de la vie à deux (à étudier dans les Traités Kiddoushin, Kétoubot et Nidda entre autres pour les plus curieux).

Une de ses sentences fût dit-on: Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :