Roger, reviens, ils sont devenus fous…

Antenne 2, fin d’après-midi au début des années 1980. Le directeur des programmes décide, pour je ne sais quelle excellente raison, de diffuser régulièrement une chanson qui allait fasciner tous les jeunes téléspectateurs dont je faisais partie…Réécoutons-la, c’est cadeau:

Roger Glover, avec ce tube international et ce clip mémorable, répandait l’amour du prochain et la joie de vivre.
« Love is All » en écho à la ballade de John Lennon, « All you need is love », c’était surtout une sorte d’éducation sentimentale pour afficher sa volonté de trouver le bonheur, tous ensemble, malgré nos différences. Evidemment aujourd’hui cela sonne tellement naïf et désuet, mais à l’époque… »you may say I’m a dreamer, but I’m not the only one »… Lire la suite

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :