La Thora d’Israël ou la leçon d’Hillel Hazaken

  • Que penser d’un individu qui vous jure de son amour pour les enfants mais s’opposerait à l’ouverture d’une maternité, d’une crèche, d’une aire de jeux ou d’une école ?
  • Que dire d’une personne qui dit respecter la musique classique mais ne tolèrerait pas que l’on évoque Mozart, Debussy, Beethoven, et a peu près tout les grands noms du genre ? Qui de plus voudrait voir disparaitre les conservatoires et les Opéras ?
  • Que penser lorsqu’on dit aimer les pommes mais que l’on appelle les voisins à abattre tous les arbres fruitiers du quartier ?

Drôles de questions ? Pas sûr, parce que tournée dans un autre sens, c’est la position que bon nombre de (faux-)naïfs présentent aux juifs d’aujourd’hui et surtout servent aux médias complaisants sans qu’aucuns de ceux-là ne s’en indignent. Lire la suite

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :