La plaie de l’obscurité

L’avant dernière des 10 plaies que Dieu a infligé aux Égyptiens avant que Pharaon ne daigne les libérer, fut celle de l’obscurité encore appelée celle des Ténèbres (מכת חושך).

3 jours durant lesquels l’obscurité était telle, nous dit le Midrash, que plus personne n’était en mesure de bouger: celui qui était assis restait assis, celui qui était débout , restait debout.

On a toujours un peu de mal à se représenter un telle opacité qui puisse jusqu’à paralyser nos plus élémentaires mouvements.
S’il étaient aveugles, au moins n’étaient ils pas sourds ! Pourquoi ne pas s’être déplacé par exemple au son de la voix ?

Le Rav Chajkin zatsal, élève du H’afetz Haïm et ancien Rosh Yeshiva d’Aix les Bains, l’avait expérimenté avec un de ses élèves, le Rav David Penya, il y a quelques années, au sommet des Alpes. Ce témoignage que j’ai entendu du Rav Penya lui-même était saisissant: un simple nuage d’altitude, rapide et dense, avait suffit à ce que les deux hommes, pourtant proches, ne puissent ni s’entendre ni bouger. Le Rav Chajkin zatsal, qui était à l’initiative de cette expérience et ravi de l’effet produit sur son élève, voulut démontrer que l’opacité massive n’entravait pas seulement la vision mais aussi tous les autres sens.

Voici ici une vidéo que je viens de découvrir sur l’excellent site SSAFT. Comme le dit l’auteur, on découvre sur ces images Bob Poole, Caméraman pour le National Geographic qui se trouvait au Mali à la recherche d’éléphants (dans le cadre de la série Great Migrations) quand il a été pris au piège par une ‘grande tempête’. Cette tempête de sable a duré plus de 4 heures.
La vidéo est ici.

Il ne s’agit ici que d’une tempête de sable. Massive certes. Mais de sable uniquement.
Les effets sont impressionnants: obscurité totale en pleine journée, bruit assourdissant qui impose d’hurler à son interlocuteur distant de quelques centimètres à peine, vents violents qui fouette votre visage.
Ce petit cocktail  est déjà complètement déstabilisant surtout, lorsqu’une fois l’environnement devenu enfin plus éclairé même si d’un rouge martien ( à 2:20), l’individu muni d’une torche frontale ne parvient même pas à avancer à plus de 5 mètres et au final revient quasiment à sa place. Les autochtones, eux, ne bougent pas. Et attendent que ça se passe.

De même voici une autre tempête de sable, cette fois ci au Koweit. En plein jour, mesurez l’énormité du nuage ainsi que l’obscurité totale qu’il va rapidement provoqué:

Quant aux dimensions ‘pharaonesque’ de ces tempêtes voici, filmée depuis un hélicoptère, celle qui a frappé l’Arizona :

Il ne s’agit encore une fois que d’une tempête de sable.

Peux t on à présent s’imaginer ce qu’a pu être la plaie des ténèbres qui a frappé les Égyptiens, sans aucune possibilité d’allumer des torches ?

PS: pour ceux qui restent sceptiques, voici un lien vers un site qui prétend expliquer les 10 plaies à la lumière de la Science. Évidemment je ne suis absolument pas d’accord. Non pas sur les explications qui sont données, a la limite pourquoi pas. Mais j’adore la construction intellectuelle qui est ici présentée pour expliquer à tout prix que tout ceci est *naturel* et procède de la simple *coïncidence*. Et surtout pas que ce formidable enchaînement soit la volonté divine, fût elle gantée de cataclysmes rationnels…

À propos trente-trois
Papa encore trentenaire, contrarié et jamais contrariant, je souhaite pouvoir dégager suffisamment de temps pour pouvoir aborder tous les sujets qui me questionnent, m'interrogent et me révoltent (car oui, camarade, ça me révolte). Conscient que cette description est pour le moment inintéressante, je vous engage à œuvrer dans les commentaires qui vont suivre pour en savoir plus...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :