La mise en trentaine…

On parle souvent de mise en quarantaine ces derniers temps.

D’abord depuis la panique inter-galactique de la grippe A (ou cha-chien-nain-nain pour reprendre l’abréviation de Mlle Roumanoff).

Ensuite, parce que l’approche de la quarantaine semble être un cap difficile a passer pour un homme. Pas forcement l’urbain, moderne, épanoui et ouvert sur le monde. Même pour le petit provincial, bien  casé au chaud et au son de sa bûche crépitante dans la cheminée.

D’ailleurs l’Histoire ne cesse de ressasser l’agonie de certains personnage qui jamais Ô grand jamais n’ont pu atteindre cet âge fatidique (dont un acrobate de 33 ans qui fait parler de lui depuis 2000 ans… oh ça va, je rigole, c’est la famille, j’ai le droit !).

Non vraiment, être dans la trentaine aujourd’hui c’est vraiment l’aventure ultime.

Y a t il des facteurs aggravants?

Certes et pour changer je prendrai mon exemple: vieux avant l’âge, papa banlieusard heureux mais loin d’être rassasié, mari aimant et aimé mais qui sait que rien n’est jamais acquis, contrarié en permanence par ce qui semble être mon destin,  j’avance l’élément suprême qui achèvera mon tableau clinique:

Je suis juif et j’aimerais profondément le devenir.

C’est grave docteur ?

 

À propos trente-trois
Papa encore trentenaire, contrarié et jamais contrariant, je souhaite pouvoir dégager suffisamment de temps pour pouvoir aborder tous les sujets qui me questionnent, m'interrogent et me révoltent (car oui, camarade, ça me révolte). Conscient que cette description est pour le moment inintéressante, je vous engage à œuvrer dans les commentaires qui vont suivre pour en savoir plus...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :